Charte graphique

Une charte graphique réussie, pour partir sur de bonnes bases.

Le terme latin charta signifie « papier » et a pris en français le sens de « loi, règle fondamentale ». Associez-y le mot graphique et vous obtenez le cahier des normes graphiques appelé communément charte graphique, un document référençant l’ensemble des règles fondamentales d’utilisation des signes graphiques qui constituent l’identité graphique d’une organisation, d’un projet, d’une entreprise.

La charte graphique : quel contenu ?

La charte graphique se doit de référencer tout ce qui traduit graphiquement en corrélation avec “l’âme”de l’entreprise et ses valeurs. Ainsi elle devient le document de référence sur lequel se base toute la communication interne et externe. Le logo de l’entreprise est l’élément central de la charte graphique, souvent un point de départ de son montage. C’est à partir celui ci (que l’on retrouve sur tous les supports de communication de l’entreprise!) qu’est bâtie toute l’identité visuelle.
  • Le logo a la lourde responsabilité de refléter l’image de l’entreprise et ses activités. Il doit également renforcer son image et rassurer les clients. Notez qu’il est primordial que ce logo soit facilement déclinable (selon différentes couleurs, en carré en rond ou en rectangle, etc..)  sur l’ensemble des supports de communication “traditionnels” de l’entreprise. D’un simple papier à en-tête en passant par les plaquettes commerciales et les véhicules de l’entreprise, le logo doit pouvoir faire son effet partout ! 

N’oublions pas qu’un “bon” logo ne constitue pas à lui seul une bonne charte graphique, il n’en est que le point départ, aussi précieux soit-il.

exemple de charte graphique
  • Les polices de caractères et attributs typographiques. A minima il conviendra de prévoir une police de titre et une police dite de contenu. Sachez que certaines grandes entreprises vont jusqu’à créer une police de caractères spécifique. Il est certain que vous êtes en mesure de reconnaitre la police Disney entre mille… C’est dire si la typographie est une des composantes essentielles de l’univers graphique d’une entreprise !
  • Les choix et jeux de couleurs (associations de teintes, de nuances, superpositions, dégradés, etc.) s’ajoutent enfin à la charte, toujours au regard des exigences propres aux différents supports de communication à développer. Tout l’enjeu sera de savoir se différencier sans en faire trop, au risque de compliquer la mémorisation de l’identité visuelle et fausser la différenciation par rapport à la concurrence. De manière très précise il doit être possible de retrouver les valeurs  Pantone,CMJN, RVB et hexadécimales de toutes les couleurs employées.
  • Les règles d’insertion de chaque élément (logo, titre, baseline,…) et pour chaque support : les marges et le positionnement dans le document.
  • Les règles éditoriales (ton et style)aidant tout rédacteur à rendre ses documents homogènes.
  • Les règles d’adaptation et de déclinaison pour les supports bien spécifiques telles que la télécopie, ou encore les RIB personnalisés … Il peut s’agir simplement de proposer une version N&B du logo.

À noter qu’une charte graphique n’est absolument pas construite de manière définitive. Elle se doit d’être le reflet de l’évolution de l’entreprise.

 

La charte graphique : son objectif, sa finalité.

Vous l’aurez compris, l’un des objectifs de ce document est de garantir la cohérence graphique d’une entreprise. Bien constituée elle permettra d’assurer une identité visuelle reconnaissable que pourront s’approprier tous les collaborateurs, clients et partenaires de l’entreprise. Elle permet à tous de parler un même langage, son propre langage sur lequel elle aura la main mise ! Ce n’est pas pour rien que les anglophones parlent alors de corporate design (littéralement : dessin de l’entreprise).

Vous êtes désormais décidé à soigner votre identité graphique ? Création/mise à jour complète ou partielle, l’équipe du Studio vous accompagne !

L’autre objectif de la charte graphique est de permettre au récepteur d’identifier facilement l’émetteur par la cohérence associée à la récurrence des différentes réalisations graphiques. Autre intérêt non négligeable, une charte graphique complète permet d’accélérer et de faciliter la production de nouveaux supports de communication, les fondamentaux étant déjà existants.

Pour conclure, disposer d’une charte graphique est indispensable pour communiquer efficacement. 

Le saviez-vous ? : la BBC édite même un site web pour aider ses partenaires pour l’utilisation sans erreur de sa charte graphique.


exemple de charte graphique